Accueil » Actualités » Presse » Un bâtiment public réquisitionné pour mettre à l’abri des mineurs isolés et des sans-abri.

Un bâtiment public réquisitionné pour mettre à l’abri des mineurs isolés et des sans-abri.

21 décembre 2018 dans Presse

(Communiqué de presse) Association Rosmerta : A la veille de Noël, des citoyens réquisitionnent un bâtiment public pour mettre à l’abri des mineurs isolés et des sans-abri.

Des citoyens et des associations locales de solidarité envers les personnes migrantes ouvrent un bâtiment public au cœur d’Avignon pour mettre à l’abri des mineurs isolés et des familles sans abri. Une situation qui intervient après de nombreuses alertes envoyées aux autorités ces dernières semaines.

Face à l’urgence hivernale, les membres de Rosmerta, association avignonnaise de solidarité avec les migrants et de promotion des droits de l’Homme, ont mené une réquisition citoyenne d’un bâtiment à Avignon, rue Louis Pasteur. Ils souhaitent y mettre à l’abri une trentaine de personnes, des mineurs isolés ainsi que des familles exilées sans domicile fixe. Le lieu aura aussi vocation à devenir un lieu d’accueil, d’accompagnement social, juridique, sanitaire, psychologique et aussi culturel pour les exilés et les sans-abri.

Cette réquisition citoyenne intervient au premier jour de l’hiver alors que les services d’hébergement d’urgence (115) sont saturés, comme ont pu le constater les associations ce lundi 17 décembre lors d’une opération de testing. De leur côté, les services d’hébergement solidaire, chez des particuliers, sont arrivés au maximum de leur capacité d’accueil. Alertant sur cette situation critique lors d’une conférence de presse le 10 décembre, les associations demandaient à la Mairie, à la préfecture et aussi à l’archevêché, la mise à disposition d’un lieu avec un bail d’occupation dans l’un des nombreux bâtiments vides que compte Avignon.

Les membres de l’association Rosmerta, qui se sont installés dans les murs depuis plus de 48 heures, rappellent qu’ « une éventuelle expulsion, hors du cadre procédural, représenterait une violation illégale du domicile et un fort mauvais signal vers l’opinion publique en cette veille de Noël ».

L’association appelle les autorités, en particulier la préfecture et la mairie, à reconnaître la légitimité de sa démarche et à régulariser la situation. Après plusieurs relances, la préfecture a proposé mardi 18 décembre la tenue d’une réunion début janvier pour étudier une éventuelle mise à disposition des associations d’un lieu pérenne. L’ouverture de ce dialogue est bienvenue et demeure le souhait des associations. Les membres de l’association Rosmerta ont déclaré « n’être aucunement engagés dans un combat politique. Simplement, nous ne pouvons nous soustraire à notre devoir de solidarité, l’urgence humaine est plus importante que le temps administratif. »

Ce lieu, en cours d’installation et de mise aux normes par les bénévoles de l’association et des artisans solidaires, sera ouvert au public dès le vendredi 21 décembre à partir de 12h30 pour l’installation des premières personnes mises à l’abri. Une fête d’ouverture aura lieu le samedi 22 décembre à 16h. Visite possible pour les journalistes à partir de 10H ce vendredi 21 sur demande téléphonique et présentation de la carte de presse.

Avignon, vendredi 21 décembre 2018

Contacts presse :

Recevez la lettre info VoxPublic