Accueil » Actualités » Billets » Quels contre-pouvoirs pour le nouveau quinquennat ?

Quels contre-pouvoirs pour le nouveau quinquennat ?

21 juin 2017 dans Billets

Quelques jours à peine après les élections législatives, le pays donne l’apparence de s’installer à nouveau dans l’illusion d’une normalité institutionnelle et d’une pleine légitimité représentative. Tout se passe comme si le choix fait par 57,4 % des électeurs de ne pas aller voter n’était pas compris, la mesure du coup de semonce pas prise, l’alerte sur la gravité de la crise profonde de notre démocratie représentative pas entendue. Ce triste record d’abstention devrait mobiliser toute l’attention des responsables politiques et des médias.

L’abstention et un scrutin sans aucune dose de proportionnelle écartent donc du champ de la représentation politique une majorité des citoyens. Et si la majorité des députés sont inféodés au gouvernement, l’Assemblée nationale ne pourra jouer un rôle d’alerte et encore moins de contre-pouvoir.

Pour contre-carrer ces tendances, seule une société civile organisée, forte de sa diversité et capable de développer des stratégies pour s’imposer dans le débat public, pourra amener les pouvoirs exécutif et législatif à s’attaquer aux causes profondes de la crise sociale et politique.

VoxPublic s’est créée en 2016 avec la volonté expresse de permettre de renforcer la capacité des citoyens, qu’ils soient organisés ou non, à interpeller les décideurs. VoxPublic va soutenir en particulier celles et ceux qui sont directement affectées par les discriminations, les injustices, et qui ont du mal à se faire entendre du sommet de notre système trop pyramidal, à peser dans le débat public pour faire valoir leurs droits.

Nous avons cinq ans pour réussir, cinq ans pour porter les problèmes liés aux discriminations et inégalités au cœur de cette nouvelle mandature « Tout pouvoir sans contre-pouvoir rend fou » écrivait déjà le philosophe Alain. C’était en 1926.


L’équipe de VoxPublic

Recevez la lettre info VoxPublic