Accueil » Actualités » Presse » Procès contrôles au faciès Gare du Nord - les trois jeunes déboutés

Procès contrôles au faciès Gare du Nord - les trois jeunes déboutés

20 décembre 2018 dans Presse

(Revue de presse) Lundi 17 décembre, le Tribunal de Grande Instance de Paris a débouté trois anciens lycéens de Seine-Saint-Denis qui avaient attaqué l’État en justice pour discrimination raciale.

Pour rappel, en 2017, Mamadou Camara, Ilyas Haddaji et Zakaria Hadji Mmadi avaient porté plainte contre l’État suite à un contrôle au faciès en gare du Nord, lors d’une sortie scolaire.

Aujourd’hui intégralement déboutés malgré le soutien du Défenseur des droits, leur avocat Me Slim Ben Achour dénonce une décision de la justice qui nie l’existence et les réalités des discriminations raciales en France.

Me Slim Ben Achour a encore une fois rappelé que l’enjeu de ce procès dépasse le cas de Mamadou, Ilyas et Zakaria, et concerne tous les jeunes français victimes de discrimination en raison de leur origine supposée.

Mamadou Camara a expliqué que « cette décision donne le sentiment que les jeunes de quartier n’ont pas les mêmes droits que les autres citoyens ». Les trois jeunes n’ont pas perdu espoir de faire valoir leurs droits et feront appel à la décision du Tribunal de Paris.

Dans une vidéo sur facebook, Mamadou lance un appel aux jeunes et à leurs familles à faire valoir leurs droits devant la justice pour en finir avec les contrôles au faciès. Il annonce aussi le lancement d’une hotline, avec l’appui de VoxPublic, pour joindre des collectifs et des avocats pour obtenir des conseils juridiques.

Revue de presse :

Recevez la lettre info VoxPublic