Accueil » VoxPublic en action » Municipales 2020, en finir avec les bidonvilles

Municipales 2020, en finir avec les bidonvilles

Publié le 15 octobre 2019

Dans le cadre des élections municipales de mars 2020, Romeurope, avec le soutien de VoxPublic, entend mener une campagne de plaidoyer afin de cibler les candidats et futurs élus pour qu’ils/elles s’engagent dans un véritable projet de résorption des bidonvilles et d’accès à des logements dignes et durables.

Contexte


En 2019, en France, plus de 17 000 personnes, dont de nombreux enfants, vivaient dans des cabanes de fortune ou dans des squats insalubres répartis dans 359 bidonvilles et squats selon les chiffres de la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal).

Les élections municipales auront lieu fin mars 2020. Ces élections représentent un double enjeu pour les habitants des bidonvilles et squats :

  • La plupart sont des citoyens européens et ont le droit de voter
  • Les maires (et futur.e.s élu.e.s dans les communauté de communes et d’agglomérations) sont des acteurs clés pour la résorption des bidonvilles et l’inclusion de leurs habitants.




Le partenaire

Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope, créé en octobre 2000, regroupe 45 associations et collectifs locaux, qui ont pour objet commun le soutien et la défense des droits des personnes originaires d’Europe de l’Est, Roms ou présumées Roms, vivant en bidonville, squat ou autres lieux de survie en France. Le CNDH Romeurope s’attache à défendre l’accès au droit commun et l’effectivité des droits de ces personnes en France.

Objectif de l’action

Dans la cadre de la campagne pour les élections municipales et au lendemain de celles-ci, Romeurope a décidé de mener une campagne de plaidoyer afin de cibler les candidats et futurs élus pour qu’ils/elles s’engagent dans un véritable projet de résorption des bidonvilles et d’inclusion de leurs habitants.

Deux objectifs ont été fixés :

  • Favoriser les inscriptions sur les listes électorales des habitant.e.s des bidonvilles, en particulier les citoyens ressortissants de l’union européenne qui bénéficient du droit de vote aux municipales.
  • Obtenir que des candidats s’engagent, en cas d’élection, à résorber les bidonvilles se trouvant sur leur commune, et ce dès la 1re année de leur mandat.

Besoins énoncés par le partenaire

Romeurope a émis le souhait que VoxPublic l’accompagne sur les besoins suivant :

  • Aider à organiser une conférence de presse pour la sortie du dossier « Les élus locaux face à la résorption des squats et bidonvilles » produit par Romeurope qui contient des recommandations à destination des élus locaux pour résorber les bidonvilles et squats dans leur commune.
  • Conseiller Romeurope dans la réalisation d’un "kit de communication" à destination des associations membres de Romeurope à l’occasion de la diffusion du dossier (notamment sur les réseaux sociaux).
  • Soutenir les démarches d’interpellation en direction des candidat.e.s aux municipales sur quelques villes emblématiques.

La mission de VoxPublic

  • Accompagner Romeurope dans ses besoins et la réalisation de ses objectifs sur la période de septembre 2019 à septembre 2020.
  • Permettre un renforcement des capacités de plaidoyer de Romeurope, et de ses associations membres au niveau local, vers les candidat.e.s aux municipales et les futurs conseils municipaux élus en 2020 (courriers aux élu.e.s, etc).
  • Accompagner Romeurope dans la réalisation des outils nécessaires (dossiers techniques, support de communication, cartographie des cibles) pour faire valoir ses recommandations.
  • Soutenir Romeurope dans sa stratégie médias.

En détails

Nom de l'organisation :
Collectif National Droits de l’Homme Romeurope

Zone d'action :
Nationale

Période d'action :
En cours

Domaine d'action :
Injustices sociales

Site internet :
https://www.romeurope.org/

Injustices sociales

Cette situation est durement ressentie par celles et ceux qui la subissent. Elle est aggravée par la persistance d’inégalités sociales, qui sont vécues comme des injustices sociales. Selon que l’on se trouve dans un milieu aisé ou défavorisé, l’accès à des droits essentiels comme la santé, l’éducation, l’emploi ou le logement varie fortement, une situation contraire au principe d’égalité républicaine.

Des milliers d’associations sont engagées pour venir en aide aux personnes dont les droits ne sont pas effectifs. Mais les politiques publiques restent très en-deçà des besoins lorsqu’elles ne fragilisent pas un peu plus les systèmes éducatifs ou de santé par exemple. VoxPublic entend soutenir les acteurs de la société civile qui se battent contre ces injustices sociales.

Toutes les actions

Recevez la lettre info VoxPublic