Accueil » Actualités » #MaRueMesDroits : une campagne de mobilisation pour l’action de groupe contre les contrôles au faciès.

#MaRueMesDroits : une campagne de mobilisation pour l’action de groupe contre les contrôles au faciès.

19 mars 2021 dans Actualités

A la suite du lancement de la première action de groupe contre les contrôles au faciès initiée par six ONG et leurs avocats, une campagne de communication intitulée #MaRueMesDroits a été lancée afin de mobiliser et faire connaître cette action inédite. Une campagne coordonnée et animée par VoxPublic.

Fin janvier dernier, un collectif de six ONG (Amnesty International France, Human Rights Watch, MCDS, Open Society Justice Initiative, Pazapas Belleville et REAJI) a lancé une procédure conjointe de mise en demeure de l’État afin de faire cesser les contrôles discriminatoires, dit « au faciès ». Pour soutenir cette démarche inédite en France, VoxPublic avec ses partenaires engagés dans l’action de groupe ont pensé une campagne en direction du public et des premiers concernés par ces discriminations systémiques qui perdurent depuis trop longtemps.

Quels sont les objectifs de cette campagne ?

La campagne cherche à rétablir la possibilité pour tous de pouvoir circuler librement dans l’espace public, parler avec des amis, se rendre à l’école, aller au travail ou être tout simplement dehors, sans subir des contrôles discriminatoires, souvent accompagnés de palpations et fouilles humiliantes.
Cette pratique, généralisée sur tout le territoire, est inscrite dans le fonctionnement même de la police et des institutions : elle constitue une discrimination systémique.
Or, pour lutter contre ces phénomènes, informer et surtout mobiliser la population est nécessaire pour réclamer des changements profonds seuls capables de mettre fin définitivement aux contrôles au faciès.

Une mobilisation via Internet et les réseaux sociaux !

Le 27 janvier 2021, VoxPublic rend public un site internet, MaRueMesDroits.org, qui met à disposition de tous des ressources informatives sur l’action de groupe et qui a aussi pour ambition d’être un outil de mobilisation et d’expression. Ce site crée des liens entre les associations et les citoyen.nes, en particulier celles et ceux visés par les contrôles au faciès, leurs familles, leurs proches. Un espace est notamment dédié à recueillir les expériences des personnes ciblées par ces contrôles abusifs.

Le 8 février 2021, une vidéo également produite par VoxPublic en soutien à cette action, est postée en ligne et sur les réseaux sociaux. Cette vidéo présente le quotidien de jeunes qui ont subi des contrôles au faciès et décider d’agir à nos côtés en utilisant « l’arme du droit », et donne également la parole à Issa Coulibaly et Omer Mas Capitolin qui présentent l’action de groupe accompagné de l’avocat Slim Ben Achour.

Pour toucher plus de jeunes et les inciter à lutter contre le contrôle au faciès à leur propre échelle, la mobilisation continue sur les réseaux sociaux avec deux hashtags qui sont #contrôlesAuFaciès et #MaRueMesDroits.

En effet, les comptes Instagram et Twitter @maruemesdroits sont actifs (chacun a dépassé la barre symbolique des mille abonné.es.) afin de faire connaître l’action au grand public et notamment aux jeunes, qui pourraient être concernés par ces contrôles abusifs. Photos, capsules vidéos de témoignages individuels, revue de presse s’y multiplient afin de faire comprendre l’ampleur du phénomène et parler des mobilisations contre les discriminations.

Face à la nature systémique du problème, son ampleur et sa gravité, une mobilisation collective est donc lancée. Soutenons-la, amplifions-la, rejoignez nous dans l’action et sur nos réseaux !

Recevez la lettre info VoxPublic