Accueil » VoxPublic en action » Jesuit Refugee Service France (JRS France)

Jesuit Refugee Service France (JRS France)

Publié le 14 avril 2021

VoxPublic soutient l’association Jesuit Refugee Service (JRS) France pour la sortie de son rapport « Bien accueillir les réfugiés et mieux les intégrer. Valorisation des compétences, formation, travail », paru le mercredi 14 avril 2021.

Contexte

La quasi-totalité des États de l’Union européenne a mis en place, ces dernières années, des mesures visant à donner aux demandeur·euse·s d’asile un accès effectif au travail, à l’apprentissage de la langue et aux formations. Mais la France fait exception depuis la suppression du droit au travail des demandeurs d’asile en 1991. La France occupe la dernière place avec la Hongrie pour l’accès effectif au marché du travail des demandeur·euse·s d’asile. Elle fait partie des 5 États (sur 23) qui leur refusent encore l’accès aux formations professionnelles et des 7 États (sur 23) qui n’ont pas de politique linguistique pour les demandeurs d’asile, selon le dernier rapport JRS France.

Cette situation, contraire au droit européen et à la dignité des personnes, nuit gravement à l’efficacité des politiques publiques d’intégration.

Partenaire

L’association JRS France est rattachée à JRS International, une ONG créée en 1980 et active dans 56 pays, dont une vingtaine en Europe. JRS France est présente dans une quarantaine de villes françaises et agit aux côtés des demandeur·euse·s d’asile et des réfugiés pour les accueillir dignement et défendre leur droit. L’objectif est de servir de tremplin à leur intégration par le biais de 8 programmes : hospitalité et hébergement temporaire en ville dans des familles bénévoles, école de français, activités culturelles et sportives de co-construction, accompagnement juridique, aide au retour à l’emploi ou à l’orientation vers des formations, découverte et intégration en milieu rural ainsi qu’un accompagnement pour un accès facilité aux soins de santé.

Le rapport

Le rapport « Bien accueillir les réfugiés et mieux les intégrer. Valorisation des compétences, formation, travail » propose une analyse approfondie des dispositifs français et européens, tant au niveau du droit applicable que des politiques publiques d’intégration professionnelle des réfugiés.

JRS France formule plusieurs recommandations pour une politique volontariste d’intégration permettant le développement et la pérennisation des solutions innovantes au niveau local et européen : la certification des parcours informels de travail et des formations complémentaires en vue de l’obtention d’un diplôme ; des parcours d’« apprentissage réfugié·es » intégrant des cours de français et une formation professionnelle adaptée en fonction de la reconnaissance des compétences, etc.

Ce rapport est soutenu par l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants (ANVITA), Sciences Po Paris (projets collectifs), le Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers) et l’ICAM (Institut Catholique des Arts et Métiers).

Téléchargez le rapport le rapport de JRS-France

Objectif

L’objectif de VoxPublic est d’assister JRS France dans la médiatisation et la diffusion de son rapport

Besoins énoncés

  • Médiatiser la sortie du rapport
  • Assurer sa diffusion auprès des décideur·ses publiques et de son appropriation par les acteurs de la société civile.

La mission de VoxPublic

  • Participation aux relations médias : relecture communiqué et invitation de presse, élaboration d’un fichier presse ciblé grâce aux annuaires médias et journalistes de VoxPublic.
  • Accompagnement dans l’organisation de la conférence de presse pour la présentation du rapport.
  • Accompagnement dans la diffusion du rapport auprès des décideur·ses publiques et des acteurs de la société civile

En détails

Nom de l'organisation :

Zone d'action :
Nationale

Période d'action :
Finalisée

Domaine d'action :
Discriminations

Site internet :
Jesuit Refugee Service France (JRS France)

Discriminations

La France est marquée par une persistance de discriminations qui marginalisent des millions de citoyens qui sont stigmatisés pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils font. Bien que condamnées par la loi, les discriminations en fonction de l’origine, du genre, de l’orientation sexuelle, des convictions religieuses, ou d’un handicap restent monnaie courante. Elles ont un impact direct sur l’accès à l’emploi, au logement et d’une manière plus générale au sentiment d’appartenance à la nation. De nombreux acteurs de la société civile sont engagés sur ces questions. Le cadre législatif a été renforcé. Mais il reste beaucoup à faire tant au niveau des lois que des pratiques administratives. VoxPublic entend soutenir les acteurs de la société civile qui se battent contre les discriminations.

Toutes les actions

Recevez la lettre info VoxPublic