Accueil » Actualités » Partenariats » Alliance citoyenne : organiser l’entraide à l’heure de la fracture numérique

Alliance citoyenne : organiser l’entraide à l’heure de la fracture numérique

23 avril 2020 dans Partenariats

Dans le cadre de l’épidémie de covid-19 et des nombreuses actions de solidarité mises en place par les associations, VoxPublic publie une série de témoignages recueillis auprès de ses partenaires, aujourd’hui l’Alliance citoyenne de Grenoble !

L’Alliance citoyenne se définit sur son site comme « une association qui regroupe toutes celles et ceux qui veulent changer ensemble des situations anormales et injustes, en allant interpeller les institutions responsables jusqu’à obtenir des améliorations concrètes » et agit selon les méthodes du « community organizing » dans plusieurs villes françaises, principalement dans les quartiers populaires.

Témoignage : « L’arbre téléphonique des voisins solidaires : organiser l’entraide à l’heure de la fracture numérique » par Léa Galloy pour l’Alliance citoyenne.

Vulnérabilité des personnes âgées ou en situation de handicap, non-accès à l’éducation face à la fracture numérique et à la difficulté de faire l’école à la maison, impossibilité d’aller faire ses courses… La période de confinement est plus difficile à vivre pour certains. Si de nombreux réseaux d’entraides sont apparus sur les réseaux sociaux, tous.tes n’y ont pas accès dans un contexte de fracture numérique.

A l’Alliance citoyenne, les membres des syndicats de locataires HLM, de femmes musulmanes ou de personnes à mobilité réduites qui se battent au quotidien face aux injustices qu’ils subissent, s’entraident aujourd’hui au moyen d’un arbre téléphonique.

Chaque militant de l’Alliance a une liste de 30-50 contacts à appeler pour repérer des situations de détresses parmi les 5230 contacts de l’Alliance dans les quartiers défavorisés de Grenoble.

Taous a six enfants. L’école étant fermé, difficile d’aider seule ses enfants pour faire l’école à la maison. En deux SMS, Taous a trouvé quelqu’un qui aidera au quotidien ses enfants pour leurs devoirs. Salima, elle, n’avait pas d’ordinateur pour que ses filles, au collège et au lycée, puissent suivre les cours que leur envoyaient leurs professeurs. En un coup de fil, Latifa, qui habite dans leur immeuble, se rend chez elle pour leur prêter un ordinateur pour les semaines à venir. Marie, elle, n’a plus d’aide à domicile à cause du confinement, alors qu’elles à mobilité réduite. Mais Yamina, PMR également, appellent ses aides à domicile, qui se proposent de se rendre chez Marie une fois par jour.

Grâce à l’Arbre téléphonique des voisins solidaires, Taous, Salima et Marie, toutes les trois membres de l’Alliance citoyenne, ont ainsi pu bénéficier de la solidarité d’autres habitant.s de Grenoble ou de leur quartier.

Rendez-vous sur leur site pour en savoir plus et les rejoindre
 : https://alliancecitoyenne.org/

Recevez la lettre info VoxPublic