Accueil » Actualités » 32 habitants d’Epinay-sous-Sénart dénoncent des amendes abusives durant le confirment

32 habitants d’Epinay-sous-Sénart dénoncent des amendes abusives durant le confirment

13 décembre 2021 dans Actualités

Revue de presse - Une trentaine d’adolescents et jeunes adultes d’un quartier populaire d’Epinay-sous-Sénart en Essonne dénoncent les amendes abusives dont ils ont fait l’objet durant le 1er confinement. Sur la seule période du 17 mars au 20 juin 2020, ces 32 habitants ont reçu plus de 150 avis de contravention, pour un montant cumulé de plus de 18 000 euros. Un montant qui s’élèverait aujourd’hui à plus de 50 000 euros après majorations bien que toutes ces amendes aient été contestées.

Avec l’aide de leur avocate, Me Clara Gandin, les plaignants ont en effet contesté ces amendes auprès de l’officier du ministère public puis du parquet, sans effet à ce jour. La Défenseure des Droits a été saisie en avril 2021 et un avis est attendu début 2022. Pour l’avocate, en plus d’être abusives, ces amendes sont illégales et discriminatoires.

Les jeunes n’ont pas été verbalisés dans la rue et ont manifestement été visés via des images de vidéosurveillance. Leur identité n’a dès lors pas été contrôlée, et les attestations justifiant leur présence dans l’espace public n’ont pas été vérifiées non plus.

Depuis de nombreux mois, les jeunes concernés tentent de contester les amendes imposées, en vain. Ils font face à un véritable acharnement administratif et judiciaire et à un système qui ne permet pas l’exercice de leurs droits.

Médias nationaux :

  • En Essonne, des habitants dénoncent des amendes pour non respect du confinement infligées sans aucun contrôle, France Info, 09/12/2021
  • Dans l’Essonne, un « harcèlement discriminatoire » par amendes interposées, Mediapart, 09/12/2021
  • Essonne : Des jeunes dénoncent des vidéoverbalisations abusives pour infraction au confinement, 20minutes, 09/12/2021

Recevez la lettre info VoxPublic