Accueil » Actualités » Nouveautés » 300 personnes mises à l’abri, histoire d’un succès permis par VoxPublic

300 personnes mises à l’abri, histoire d’un succès permis par VoxPublic

Publié le 6 septembre 2018

Laissez nous vous raconter les dessous d’une belle victoire obtenue grâce au soutien déterminant de VoxPublic à une initiative citoyenne, Sans Toit Pas Sans Nous, qui a permis à plus de 300 personnes logées aux Grands Voisins de retrouver une solution d’hébergement.

Fin mai, l’équipe de VoxPublic a rencontré les membres du collectif « Sans Toit, Pas Sans Nous », qui défend des habitants des centres d’hébergement situés sur le site des Grands voisins (Paris XIVe). L’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul a connu une mue incroyable pour devenir un lieu alternatif de réinsertion par la mixité des publics où s’imbriquent des logements, des associations, des micro-entreprises et ressourceries, des lieux de création artistique et de convivialité. Pourtant, ce lieu éphémère était condamné à la destruction pour laisser place à un projet d’écoquartier, le bail arrivant à son terme en juin 2018.

Jusqu’à un millier de personnes précaires furent logées sur place, mais deux mois avant la date butoir du 30 juin, quelques 400 personnes se retrouvaient sans proposition de relogement par les services de l’Etat (DRIHL -Délégation régionale et interdépartementale de l’Hébergement et du Logement). A certains, l’Etat propose des gymnases « le temps de passer l’été » loin de Paris, pour d’autres, c’est le risque du retour à la rue en ce début d’été qui s’annonce caniculaire.

Dès le mois de mars, le collectif « #SansToitPasSansNous » se constitue pour soutenir les habitants expulsés et exposer au public l’inertie des pouvoirs publics. Il est composé de travailleurs sociaux, d’habitants des centres d’hébergement et autres personnes engagées dans les projets des Grands Voisins. Une pétition sur change.org est lancée, mais après deux mois celle-ci plafonne malheureusement à 3500 signatures.

Le collectif alerte également le public qui vient sur place pour prendre un verre ou un repas solidaire. C’est à cette occasion qu’une membre de l’Agora de VoxPublic rencontre le collectif "Sans toit, pas sans nous" et lui présente la possibilité d’être soutenu dans leur démarche d’interpellation par notre association.

Quelques jours plus tard, trois membres du collectif viennent dans nos locaux rue Voltaire pour nous faire part de leur besoin de renforcer leur action à un mois de l’échéance fatidique. Un nouveau partenariat est noué dans la foulée et c’est le branle-bas de combat pour l’équipe de VoxPublic !

Un soutien décisif pour une belle victoire

La stratégie est revue, les objectifs clarifiés, la pétition est retravaillée en lien avec l’équipe de Change.org à Paris, des nouveaux supports de communication sont réalisés, ainsi qu’un communiqué de presse envoyé à notre fichier journalistes « société ». Le collectif mène une belle action artistico-revendicative, avec le soutien du photographe JR, en couvrant le mur d’enceinte des Grands Voisins avec des portraits grand format de personnes menacées d’expulsion.

Dix jours plus tard, la pétition atteint les 30 000 signatures et un article de La Croix contribue à forcer les pouvoirs publics à clarifier leur position. Les services administratifs reprochent au collectif d’avoir fait fuité des documents confidentiels qui confirment que plusieurs milliers de personnes risquent de se retrouver dans les rues de Paris cet été. Puis un second article sort dans Marianne. La pétition dépasse alors les 60 000 signatures, la pression est forte. Des courriers d’alerte sont envoyés aux ministres ciblés par la pétition et aux membres de leurs cabinets respectifs.

Le statu-quo est devenu impossible. Les pouvoirs publics cèdent ! Trois cents personnes jusqu’alors hébergées aux Grands Voisins se voient proposer une solution acceptable de relogement. Pour les autres, une trêve estivale est obtenue jusqu’au 1er septembre. Un nouveau lieu - une caserne de gendarmerie désaffectée - devrait aussi être mise à disposition des associations dans le très chic XVIe arrondissement avant la fin de l’année pour héberger des mères isolées ou des familles de migrants. Pour les membres du collectif, « l’appui de VoxPublic a été décisif ». La victoire est d’autant plus savoureuse qu’elle est tangible, humaine et solidaire.

Nous félicitons les membres du collectif "Sans Toit, Pas Sans Nous" pour leur mobilisation et leur ténacité pour réaliser une campagne forte, inclusive et fédératrice, et sans lequel rien n’aurait été possible. Cette victoire, c’est la vôtre et celle de dizaines de citoyen.ne.s uni.e.s pour la justice sociale.

Notre soutien dépend aussi de vous

Si nous revenons avec vous sur les « coulisses » de cette victoire, c’est parce nous souhaitons vous encourager à nous signaler des luttes qui se déroulent et correspondraient aux thématiques de travail de VoxPublic (discriminations, inégalités, injustices sociales).
Même si nous ne manquons pas de travail (rassurez-vous !), notre notoriété n’est pas encore arrivée à toutes les oreilles, particulièrement auprès des premier.e.s victimes de discriminations ou d’injustices sociales. Nos services restent à promouvoir pour que tout le monde sache qu’une association, VoxPublic, est au service des combats citoyens pour les aider, les conseiller, les renforcer.

Vous pouvez contribuer à un bouche à oreille actif en :

  • nous signalant sur les réseaux sociaux des luttes locales qui vous interpellent, que ce soit dans la presse quotidienne régionale, dans vos réseaux associatifs ou des pétitions.
  • en partageant sur les réseaux sociaux nos dernières vidéos sur les succès de VoxPublic (Liens vidéo Twitter ou facebook)
  • en parlant de VoxPublic dans la lettre d’information de votre association.

Bien à vous et bonne rentrée à tou.te.s !
L’équipe permanente de VoxPublic

Recevez la lettre info VoxPublic